La CMDB est un outil central dans un service informatique. Pour en optimiser l’efficacité, elle peut être connectée à tout un ensemble d’outils capables de l’alimenter et d’enrichir ses fonctionnalités. Voici les interconnexions indispensables à votre CMDB pour accroître la productivité de votre service IT.

 

CMDB et synchronisations en temps réel (matériel, environnement virtuel, applicatifs)

cmdbPour gagner (et garder) la confiance des utilisateurs, la CMDB doit contenir des données à jour en continu. D’où l’importance de mettre en place des synchronisations automatiques avec d’autres outils pour que la CMDB reflète en permanence la réalité des infrastructures matérielles et logicielles. PC, printers, clients légers, infrastructures virtuelles, smartphones, applicatifs… toutes les sources de données externes utiles à la production informatique doivent être synchronisées avec la CMDB. Deux mots d’ordre pour choisir les sources à synchroniser : pertinence et qualité ! 

Les synchronisations doivent être effectuées plusieurs fois par jour pour maintenir un bon niveau de qualité de la CMDB (toutes les 4 heures environ). Vous suivez ainsi très précisément les éléments qui composent le système d’information : un historique vous permet de tracer les modifications réalisées.

 

CMDB et outil de ticketing 

cmdbIl est également intéressant de connecter son outil de CMDB/ITSM à son système de ticketing pour disposer de tickets mieux documentés et une analyse plus fine des incidents et de leurs impacts

  • Cette interconnexion permet par exemple d’identifier la criticité d’un service ou les périodes durant lesquelles un matériel est le plus utilisé. Ces informations peuvent aider les équipes Helpdesk à prioriser leur travail quand des tickets arrivent sur différents services ou matériels.
  • Lier la CMDB au ticketing permet également de connaître l’état de santé d’un composant, grâce au nombre de tickets associés. Si leur fréquence s’avère inquiétante, le responsable d’exploitation pourra anticiper une dégradation grave du composant.
  • La possibilité d’associer un CI (Configuration Items) à d’autres éléments dans un ticket permet d’identifier instantanément tous les CI liés, en évitant de devoir le faire manuellement.
  • L’interconnexion CMDB/Ticketing peut aussi s’avérer utile pour faciliter les changements. Là encore, le fait d’associer un ticket à un changement permet d’informer plus efficacement les utilisateurs impactés par une opération en cours. Le plus : le ticket inclut tous les CI impactés par le changement en question.

 

CMDB et système de supervision

Il est possible d’harmoniser les informations de la CMDB avec celles du système de supervision de l’entreprise – qui supervise directement les CI.

Ainsi, lorsque le système de supervision détecte un problème, il peut contacter directement l’outil ITSM pour créer un ticket d’incident mentionnant un objet connu par la CMDB.

 

Chez Euromaster, nous synchronisons plus de 54 000 objets dans notre CMDB iTop, avec plus de 90 data sources/connecteurs. Pour gérer un parc de cette envergure, les synchronisations et interconnexions sont indispensables ! Même si elles n’excluent pas une vérification humaine de temps à autre.

Pour en savoir plus, lire mon témoignage complet : Une gestion d’infrastructures informatiques en mode SaaS évolutive sur le long terme

 

CMDB et Mobile Device Management

La gestion des devices nomades devient parfois un joyeux casse-tête. Vous avez d’ailleurs peut-être déployé un outil de MDM pour tenter de centraliser et harmoniser la gestion des PC portables, mobiles, tablettes et autres terminaux mobiles détenus par l’entreprise. Et bien, sachez qu’en connectant votre CMDB à votre outil de MDM, vous gagnerez très certainement du temps.

La CMDB vient puiser l’information sur l’outil de MDM et fait le lien avec les autres CI connus (modèle du terminal, RAM utilisée, utilisateur à qui il appartient, zone géographique dans laquelle il se situe, etc.). De quoi enrichir la connaissance de l’environnement informatique et améliorer la gestion de la flotte mobile.

 

En tant que responsable d’exploitation, vous le savez mieux que personne : il est parfois difficile de trouver la bonne donnée, surtout lorsqu’on multiplie les outils de gestion. Il n’est pas rare, dans ces cas, de se trouver totalement submergé par le volume d’informations à traiter. L’avantage de la CMDB, c’est qu’elle constitue un point d’entrée central pour toute l’information du SI. C’est pourquoi elle doit être tenue à jour en temps quasi-réel et être interfacée avec les outils de gestion propres aux différents composants d’infrastructure. Avec des interconnexions et synchronisations dûment mises en place, une CMDB comme celle d’iTop vous aidera à gagner en efficacité et en productivité.

 

Lionel Montaudon

Par Lionel Montaudon, le 18/11/2020

Chef de projet IT chez Euromaster Europe

Share This